FrancaisEnglish (United Kingdom)
 

Responsable de publication :
Olivier Martin

Responsable éditoriale :
Rozenn Le Guyader

Administrateur de l'infoservice :
Thierry Balliau

Le professeur Roberto PAPA est invité pour un séjour d’un mois à GQE-Le Moulon, à partir du 4 octobre, par Domenica Manicacci, Maître de conférence à l’université Paris-Sud, et Maud Tenaillon, Directrice de Recherche au CNRS.

 

portrait du professeur Roberto Papa

Roberto PAPA est professeur de génétique des plantes à l’Université Polytechnique delle Marche à Ancône en Italie.

Ses recherches portent sur :

  1. les stratégies pour la conservation et l’utilisation de la diversité génétique, la structure des populations et ressources génétique, avec un intérêt particulier sur la domestication des plantes cultivées ;
  2. l’identification des bases génétiques de la variation phénotypique chez les plantes cultivées
  3. le développement de connaissances et d’outils génétiques pour l’amélioration des plantes cultivées.

Le professeur Roberto PAPA enseigne de la licence au doctorat, dans les domaines de la génétique végétale, la biotechnologie et la biodiversité, la génétique de conservation, la génétique quantitative et les statistiques.

Coordinateur de plusieurs projets de recherche italiens, européens et internationaux, il est reconnu pour son expertise à l’échelle internationale, participe à de nombreux comité éditoriaux et commissions d’évaluation.

Lors de son séjour, Roberto Papa présentera ses travaux sur l’évolution des plantes et la domestication notamment sur les modèles haricot, orge et blés. La date du premier séminaire est fixée au 11 octobre à midi et d'autres cours/séminaires sont à prévoir. Ces présentations profiteront notamment aux doctorants en biologie sur l’Université Paris-Saclay. Ce séjour sera aussi une belle opportunité de consolider des collaborations à long terme entre Roberto Papa et plusieurs équipes de l’UMR GQE-Le Moulain ainsi que de l'IPS2 (Valérie Geffroy, Directrice de Rercherche à l'Inra) autour d'un projet de recherche sur la construction d'une plateforme interactive de conservation et d'utilisation des ressources génétiques chez les légumineuses (pois chiche, lentille, lupin, haricot).  Ce projet, dont Roberto Papa est porteur, regroupe un très large consortium de laboratoires européens (proposition H2020 déposée à l'automne 2019).

Mots clefs : ressources génétiques, plantes cultivées, légumes, céréales, évolution, agriculture durable, adaptation, stress abiotiques.

Retrouver la biographie complète de Roberto PAPA

Intervention de Roberto Papa  sur la législation sur les semences au Parlement italien (en italien)

Sélection de dix publications sur les dix dernières années

1. Rau D, Murgia M, Rodriguez M, Bitocchi E, Bellucci E, Fois D, Albani D, Nanni L, Gioia T, Santo D, Marcolungo L, Delledonne M, Attene G, Papa R. (2019) Genomic dissection of pod shattering in common bean: mutations at non orthologous loci at the basis of convergent phenotypic evolution under domestication of leguminous species. The Plant Journal, doi: 10.1111/tpj.14155. (0)

2. Mousavi-Derazmahalleh M, Bayer PE, Hane JK, Valliyodan B, Nguyen HT, Nelson MN, Erskine W, Varshney RK, Papa R, Edwards D. (2019) Adapting legume crops to climate change using genomic approaches. Plant, cell & environment, 1-14, doi: 10.1111/pce.13203 (3)

3. Iannucci A, Fragasso M, Beleggia R, Nigro F, Papa R. (2017) Evolution of the crop rhizosphere: Impact of domestication on root exudates in tetraploid wheat (Triticum turgidum L.). Frontiers in Plant Sciences, 8, doi: 10.3389/fpls.2017.02124 (4)

4. Bitocchi E, Rau D, Bellucci E, Rodriguez M, Murgia ML, Gioia T, Santo D, Nanni L, Attene G, Papa R. (2017) Beans (Phaseolus ssp.) as a model for understanding crop evolution. Frontiers in Plant Science, 8:722, doi: 10.3389/fpls.2017.00722. (12)

5. Beleggia R, Rau D, Laido G, Platani C, Nigro F, Fragasso M, De Vita P, Scossa F, Fernie AR, Nikoloski Z, Papa R. (2016) Evolutionary metabolomics reveals domestication-associated changes in tetraploid wheat kernels. Molecular Biology and Evolution, 33:1740-1753. (20)

6. Gioia T, Nagel KA, Beleggia R, Fragasso M, Ficco DBM, Pieruschka R, De Vita P, Fiorani F, Papa R. (2015) Impact of domestication on the phenotypic architecture of durum wheat under contrasting nitrogen fertilization. Journal of Experimental Botany, 66, doi: 10.1093/jxb/erv289 (17)

7. Bellucci E, Bitocchi E, Ferrarini A, Benazzo A, Biagetti E, Klie S, Minio A, Rau D, Rodriguez M, Panziera A, Venturini L, Attene G, Albertini E, Jackson SA, Nanni L, Fernie AR, Nikoloski Z, Bertorelle G, Delledonne M, Papa R. (2014) Decreased nucleotide and expression diversity and modified coexpression patterns characterize domestication in the common bean. The Plant Cell, 26: 1901-1912. (38)

8. Bitocchi E, Bellucci E, Giardini A, Rau D, Rodriguez M, Biagetti E, Santilocchi R, Spagnoletti Zeuli P, Gioia T, Logozzo G, Attene G, Nanni L, Papa R. (2013) Molecular analysis of the parallel domestication of the common bean in Mesoamerica and the Andes. New Phytologist, 197(1), 300-313. (87)

9. Bitocchi E, Nanni L, Bellucci E, Rossi M, Giardini A, Spagnoletti Zeuli P, Logozzo G, Stougaard J, McClean P, Attene G, Papa R. (2012) The Moesoamerican origin of the common bean (Phaseolus vulgaris L.) is revealed by sequence data. Proceedings of the National Academy of Science, 109(14), E788-E796. (111)

10. Bitocchi E, Nanni L, Rossi M, Rau D, Bellucci E, Giardini A, Buonamici A, Vendramin GG, Papa R. (2009) Introgression from modern hybrid varieties into landrace populations of maize (Zea mays ssp. mays L.) in Central Italy. Molecular Ecology, 18: 603-621. (33)